Communiqués de presse

La mission de médiation culture confiée à Francis Brun-Buisson

Francis Brun-Buisson, Conseiller-Maître à la Cour des Comptes a été chargé, le 21 juin 2013, par la Ministre de la Culture et de la Communication d'une mission de médiation entre les photographes, les agences de presse et les éditeurs de presse.

 

Cette concertation, qui doit aboutir à la signature d'un ou de plusieurs codes de bonnes pratiques en matière d'utilisation de photographies de presse, associera l'Union des Photographes Professionnels-Auteurs (UPP), l'association Photographes-Auteurs-Journalistes (PAJ) et les membres de la Fédération Française des Agences de Presse (FFAP).

 

Dans la lettre de mission confiée à Francis Brun-Buisson, le Ministère de la Culture et de la Communication rappelle que "la photographie de presse est un élément majeur de l'information qui traverse, depuis plusieurs années, une crise dont les conséquences pèsent lourdement sur le photojournalisme"

 

Ces conséquences, dénoncées quotidiennement par l'UPP : concurrence déloyale, dévalorisation des tarifs des photographies (presse imprimée et presse en ligne), décisions de justice remettant en cause la protection de la photographie documentaire par le droit d'auteur, inquiètent profondédemment les photographes, qui, selon les propres mots du Ministère, "redoutent une remise en cause de la profession de photographe de presse".

 

Lucien Clergue, Président de l'Académie des Beaux-Arts a lui-même rappelé, en soutien à la lettre ouverte qu'a adressé l'UPP au Président de la République, que "les photographes ont toujours été en ligne de mire (et nous ne) comptons plus les morts sur les champs de bataille pour défendre la liberté de tous en montrant les outrances de certains" et qu'il fallait, à ce titre, que l'éxécutif "protége cette liberté, si besoin est en renforçant la loi". 

 

C'est dans ce contexte économique très difficile, faisant écho au rapport de l'inspection générale des affaires culturelles publié en 2010 -dressant un état des lieux inquiétant de la profession de photojournaliste- qu'il "apparaît nécéssaire - au Ministère- de clarifier les relations qu'entretiennent les éditeurs avec agences de presse d'une part et avec les photographes de presse d'autre part, en engageant une concertation associant (ces) différents acteurs".

 

Cette concertation devrait aboutir à la signature , d'ici le 31 décembre 2013, d'un ou plusieurs "codes de bonnes pratiques professionnelles" en matière de photographie de presse. 

 

L'UPP, en tant qu'organisation professionnelle historique de défense des intérêts des photographes sera donc associée à ces discussions qui porteront en priorité sur : 

 

- Les conditions d'établissement de barêmes raisonnables de rémunération pour les photographies que les éditeurs achètent aux agences ou à des photographes en tenant compte des cessions de droit

 

- La stabilisation des relations commerciales entre éditeurs, agences de pressse et photographes, en particulier en ce qui concerne les commandes et les délais de paiement

 

- L'encadrement de l'usage de la mention "Droits Réservés" 

 

- Les mesures techniques envisageables pour éviter la réutilisation sans autorisation ni limite des photographies achétées par les éditeurs

 

L'UPP ne manquera pas, dans le cadre de cette mission confiée à Francis Brun-Buisson, de faire valoir ses propositions et se réjouit de voir que les axes de réflexion proposés soient aussi bien fondés.

 

Le premier rendez-vous avec David Kessler conseiller en charge des médias & de la culture et Stéphane Ruet, conseiller en charge de la photographie auprès du Président de la République est fixé au 11 juillet 2013

 


Catégorie : Communiqués de presse | Date de publication : 09/07/2013


Bookmark and Share

Retour aux actualités

Espace adhérents,
identifiez-vous :



mot de passe perdu ?

pas encore adhérent ?
logo SAIF
Nikon France, partenaire de l'UPP