Brèves / Informations

Deces du photojournaliste David Douglas Duncan

La Commission Photojournaliste de l’UPP et l’UPP s’associent à la douleur de la famille et des proches de David Douglas Duncan, décédé le 7 juin 2018 des suites d’une pneumopathie à l’hôpital de Grasse. 

C’était l’un des photographes les plus influents du XXème siècle, reconnu pour ses photographies de guerre, il avait couvert la 2e guerre mondiale, la guerre de Corée et celle du Vietnam. Officier dans le Corps des Marines, il devint photographe de guerre pour le compte de l’armée Américaine et fut envoyé dans le Pacifique Sud. 


Après la guerre, il fut engagé par le magazine LIFE rejoignant l’équipe de J.R. Eyerman, le photographe en chef du magazine. Durant sa période chez Life, il couvrit de nombreux évènements dont la fin de l’empire britannique des Indes et les conflits en Turquie, en Europe occidentale, Afrique et Moyen-Orient. 


Ses photos les plus célèbres sont peut-être celles qu'il fit lors de la guerre de Corée. Il sortit une compilation de ces photos dans un ouvrage, This Is War! publié en 1951 dont les droits d'auteurs furent donnés aux veuves et orphelins des Marines morts au combat. En 1967, il reçoit le prix Robert Capa. Couvrant la guerre du Viêt Nam, il publia deux compilations I Protest! (1968) et War Without Heroes (1970) et sortit alors de son rôle de photographe neutre en remettant en question la manière dont le gouvernement américain gérait cette guerre.


Enfin, en plus d'être un photographe de guerre, Duncan fut un grand photojournaliste de paix, célèbre notamment pour ses reportages sur Picasso et Martin Grey .


Il avait pris sa retraite dans le midi de la France dans le domaine de Castellaras sur la commune de Mouans-Sartoux.

 


Catégorie : Brèves / Informations | Date de publication : 08/06/2018


Bookmark and Share

Retour aux actualités

Espace adhérents,
identifiez-vous :



mot de passe perdu ?

pas encore adhérent ?
logo SAIF
Nikon France, partenaire de l'UPP