, partenaire des photographes de l'UPP - Union des Photographes Professionnels

Première Galerie Leica à Paris 8ème

Exposition « Mille rêves » de Dolorès Marat jusqu’au 15 mars 2015

 

 

 

 Les Oiseaux de Marseille/ Dolorès Marat 

 

 

 

Leica a le plaisir de faire découvrir sa galerie, au sein du nouveau store, rue du faubourg Saint-Honoré.

 

La Galerie Leica acceuille pour l'occasion le travail de l’artiste Dolorès Marat jusqu’au 15 mars 2015.

 

Télécharger le communiqué de presse de Leica  

 

 

Leica Store

105-109 rue du Faubourg Saint-Honoré

75008 Paris

 

Date de publication :11/12/2014

 

 

Prix Leica Oskar Barnack 2014 : Martin Kollar récompensé

Les lauréats du « Prix Leica Oskar Barnack » et du « Prix de la relève Leica Oskar Barnack » de l’année 2014 sont : Martin Kollar, né dans l’ancienne Tchécoslovaquie, qui a reçu le prix Leica Oskar Barnack 2014 destiné aux photographes professionnels pour son projet « Field Trip » réalisé en Israël.

 

Le prix de la relève Leica Oskar Barnack 2014, est décerné à Alejandro Cegarra, originaire du Venezuela. Sa série « The Other Side of the Tower of David » est consacrée aux squatteurs d’un immeuble en ruine de Caracas.

 

La série de Martin Kollar intitulée « Field Trip » a vu le jour dans le cadre du projet « The Places », une commande sur Israël et la Cisjordanie réalisée par Martin Kollar et douze photographes de renommée internationale. L’objectif de ce projet était de dresser un portrait de la diversité qu’offre le pays à travers des images personnelles, et de montrer ainsi la complexité d’une des régions les plus controversées. Cette période passée en Israël a rappelé à Martin Kollar son enfance passée dans une Tchécoslovaquie communiste.

 

 

Crédit-Martin Kollar

 

 

Perquisitions et arrestations aléatoires font partie du quotidien ; la population vit dans la peur d’être surveillée ou dénoncée. À travers ses photos, Martin Kollar présente en toute transparence la situation actuelle de ce pays. Il a saisi des instants de la vie quotidienne, mais aussi d’autres plus grotesques ou humoristiques. Les sujets de la série sont très divers : on y trouve des traces de la présence militaire, du paysage, des portraits d’habitants israéliens…. Des scènes à la fois banales, absurdes, comiques et tragiques. Kollar documente une normalité étrange et montre le traumatisme qui règne au sein de la population. Bien que toutes les prises de vue soient personnelles, elles ont un élément commun : la tension omniprésente. L’armée semble être toujours présente et on ne sait pas où le paysage militaire s’arrête et le pays civil commence.

 

Aucune photo n’a été mise en scène. Il ne s’agit que de la réalité, certes parfois étrange ou absurde.

 

(...)

 

 

Avec le projet « The Other Side of the Tower of David », le photographe vénézuélien Alejandro Cegarra donne un visage aux squatteurs d’un immeuble de Caracas. Initialement destinée à être le siège d’une grande banque, d’un complexe de bureaux et d’un hôtel, la ruine du Centro Financiero Confinanzas, également appelée Torre de David (Tour de David), abrite aujourd’hui environ 2 000 à 2 500 habitants illégaux. Cet immeuble a été construit à partir de 1990 sur ordre de l’investisseur David Brillembourg et a été nommé d’après celui-ci « Torre de David ».

 

Crédit - Alejandro Cegarra

 

 

Ce gratte-ciel, dont seul le gros oeuvre a été achevé, dispose de 45 étages et d’une hauteur de 192 mètres. Les travaux ont été arrêtés en 1994 en raison de la crise financière et du décès de David Brillembourg.

 

En octobre 2007, les premiers habitants des quartiers pauvres de la ville vinrent squatter la ruine. Peu à peu, de plus en plus de personnes occupèrent les étages vides et prirent l’initiative d’y construire des appartements à l’aide de moyens provisoires. Rares sont ceux qui ont le privilège de découvrir la communauté qui s’y est formée. La tour a la réputation d’héberger des criminels et d’être un lieu où des crimes sont commis.

 

Le photographe est donc d’autant plus surpris de rencontrer des gens ouverts qui lui font découvrir de bon gré leur sphère privée. Alejandro Cegarra montre une « autre facette » de la tour : ses habitants qui espèrent vivre normalement, avoir un quotidien et être acceptés.

 

Les prises de vue en noir et blanc documentent leur besoin d’appartenir à la société et de vivre dans un lieu sûr ; souhait que l’État vénézuélien n’a jusqu’ici pas été en mesure de réaliser.

 

La tour est pour ses habitants un refuge et un foyer, mais aussi le symbole de leur révolution contre les abus. Ce qui devait autrefois devenir le symbole de la ville et représenter celle-ci comme centre économique, présente aujourd’hui la défaillance de l’État.

 

(...)

Les deux séries des photographes gagnants, les photographies des neufs finalistes dans la catégorie principale du « Prix Leica Oskar Barnack 2014 » ainsi que des interviews et des informations de fond seront publiées dans une édition spéciale du magazine LFI.

Télécharger le communiqué de presse du mois de mai 2014

 

Contact presse : Gaëlle Gouinguené / Tél. 01.77.72.20.72 / Mob.06.84.53.34.71 Gaelle.g@leica-camera.fr

 

Date de publication :28/05/2014

 

 

Vente aux enchères de 100 pièces rarissimes LEICA

Chers Amis,

 

Veuillez trouver ci-joint le communiqué de presse sur la vente aux enchères exceptionnelle organisée pour le centenaire de Leica le 23 mai 2014 à Wetzlar au Leitz Park.

 

100 pièces rarissimes dont un télescope construit par Karl Kellner en 1852, un Leica I Mod, un Leica 250, un objectif Anastigmat, un Leica Luxus, un prototype du célèbre Leica M3, mais aussi des tirages de photographes renommés dont des vintages rares

 

Cette vente est organisée par la maison de vente viennoise WestLicht (Vienne) dont les ventes d’appareils photo battent des records : on retiendra celles du Leica série 0 N°116 vendu 2 160 000 €, d’un Leica Luxus plaqué or de 1929 adjugé 1.020.000 € et celle du LEICA M3D ayant appartenu à un photographe de LIFE intime de Picasso, David Douglas Duncan vendu 1.020.000 € .

 

Lien pour s’enregistrer pour la vente 100years-auction@westlicht.com

 

Vous trouverez une information un peu plus fournie dans le communiqué ci-joint.

 

Cordialement,

 

 

Date de publication :10/03/2014

 

 

100 ans de LEICA PHOTOGRAPHIE !

Nous souhaitons célébrer ensemble les 100 ANS DE LEICA PHOTOGRAPHIE ! 

 

L’année 1914 est l’année où la photographie Leica petit format vit le jour : il y a 100 ans, Oskar Barnack construisit le premier Leica : l’appareil Leitz.

 

En 2014, Leica Camera AG fête cet anniversaire avec de nombreuses manifestations et expositions ainsi qu’avec le lancement de produits exceptionnels.

 

Cette année anniversaire sera placée sous le signe des « 100 ans de photographie Leica » ! 

 

Autre événement marquant de cette année anniversaire : le déménagement de la production et de l'administration de Leica Camera AG dans la nouvelle usine ultra-moderne du parc Leitz de Wetzlar qui sera officiellement inaugurée en mai 2014. 

 

2014 est donc une belle occasion de mettre en lumière l’histoire unique de Leica Camera et de fêter cet anniversaire : c’est pour cette raison que nous souhaitons vous présenter le Leica S edition 100.

 

 

 

Leica S Edition 100

 

 

 

Cette série limitée inclu le vaisseau amiral de la marque, le boitier Leica S (type 006) et les fameuses optiques S : Leica Summarit-S 2.5/70mm Asph. CS et Leica Elmarit-S 2.8/30mm Asph. CS.

 

 

Le boitier et les objectifs seront gravés du logo du centenaire Leica Photographie, et ne pourrons être vendu séparément.

 

Le packaging de ce kit est une valise aluminium Rimowa spécifiquement aménagée.

 

 

 

 


LE KIT LEICA S EDITION 100 SERA EXCLUSIVEMENT DISPONIBLE EN LEICA STORES 

 

 

Voir le site dédié au 100 ans de Leica Photography en suivant ce lien 

 

Date de publication :26/02/2014

 

 

Espace adhérents,
identifiez-vous :



mot de passe perdu ?

pas encore adhérent ?
logo SAIF