Actualités de l’ UPP Aquitaine Charente

Lettre du 19 janvier 2010

 

  

·      Le Congrès de l’ UPC se tiendra cette année le samedi 30 et dimanche 31 janvier dans les tous nouveaux studios photo Canalpix ( le plus grand d’ Europe ! ) 7, rue des Bergeries à Aubervilliers ( 93) . Toutes les infos et programme  sont sur le site de l’UPC et  vous pouvez télécharger le programme : http://www.upp-auteurs.fr/DATA/documents/congres.pdf.  La journée et la soirée « la  Nuit des Pro » du samedi sont ouvertes à tous. L’Assemblée générale du Dimanche est réservée aux membres de l’UPC. Cette année des modifications de statuts sont proposées lors de l’assemblée générale extraordinaire. Cette modification de statut permettra de fusionner officiellement l’UPC et Freelens, l’association des photojournalistes. La fusion de ces deux structures  professionnelles très proches et partenaires,  devrait permettre de gagner en efficacité et en moyens pour mieux défendre les photographes. Il est donc très important d’assister à cette AG extraordinaire  ou de donner pouvoir à l’un des membres qui participera à cette AG. Merci à ceux qui comptent venir de se signaler auprès de secretariat.upc.aqui@free.fr pour que l’on puisse établir une liste  pour les procurations. Le matériel de vote envoyé depuis plusieurs jours n’est manifestement pas toujours arrivé à destination. Dès que vous le recevez, si vous ne venez pas au congrès, retournez vos procurations à Paris le plus vite possible. L’inscription pour les repas ( voir le PDF de programme) est également à renvoyer à l’ UPC- Paris.

 

·      Pour ceux qui ne sont pas encore adhérant  à l’UPC, vous comprendrez l’importance d’être membre de notre association en lisant le Tungstène « spécial congrès »  joint en PDF. Les actions menées par l’ UPC tout au long de cette année pour sauver notre métier y sont détaillées. Toutes les infos pour adhérer sont sur : http://www.upp-auteurs.fr/adhesion.php

 

·      Eyedea : Les photographes travaillant pour les agences d’illustration du Groupe Eyedea ( Explorer, Hoa-qui, Jacana, Top  etc ) n’ ont pas été payés depuis  fin septembre. On sait que le plan de redressement de Eyedea-presse ( Gamma) prend fin le 31 janvier, et manifestement, les repreneurs ne se bousculent pas. Le pole illustration en subissant fatalement le contrecoup, il faut s’attendre au pire……

 

·      Le magazine « Le Point », tirant à 400.000 ex  vient de transmettre à ses photographes la nouvelle grille de droits d’auteur pour les publications de 2010. Le 1/8 de page passe de 229 € en 2009 à ….100 € !!!! Toutes les tailles d’image sont affectées par cette baisse de prix. On parle même de tarifs négociés avec certaines agences à …70 €, soit 35 € pour le photographe !!!!  A ce prix là, autant aller planter des patates….. Nombreux sont les photographes qui refusent ce diktat, et il convient de ne pas accepter de telles propositions, car demain se seront les autres magazines qui vont faire le même forcing  et dans peu de temps il ne nous restera plus que nos yeux pour pleurer. Nous sommes dans la même situation que les producteurs de lait face aux multinationales de la transformation. Il est impératif de réagir en refusant la vente de nos photos à prix cassé et nous devons mettre la pression auprès des agences qui nous diffusent pour qu’elles cessent de participer à cette politique de dumping qui mènent toute la filière dans le mur. C’est une question de survie pour la profession.

 

·      La lettre de « Photographie.com » reçue hier, consacre un sujet à Jean-Baptiste Avril-Bodenheimer, ce photographe qui a brulé les négatifs de son travail sur le Bauhaus  pour dénoncer la précarité de la profession. C’était le 11 janvier à Chalon sur Saône, ville dans laquelle N. Nièpce, inventa  la photographie. Pour vous abonner gratuitement à cette lettre d’information : lettre@photographie.com  ou consulter le site - www.photographie.com

 

·      Lors de l’AG  du GNPP Nord Aquitaine, ce lundi, Yves Petitjean, président de la chambre des métiers de la Gironde a fait le point sur un an de statut d’auto-entrepreneur : 300.000 inscriptions, seulement 40% de déclaration de chiffre d’affaire dont la moyenne déclarée est de ….1.400 € par trimestre !!!! On assiste bien à la légalisation du travail au noir dont les conséquences pour les artisans comme pour les caisses de l’état sont catastrophiques. L’état commence à prendre conscience de l’ampleur des dégâts et préparerait des évolutions sur ce statut. Celui-ci, désormais serait limité dans le temps (3 ans, voir un an) pour faciliter l’installation des nouveaux indépendants à la suite de quoi l’auto-entrepreneur devrait  prendre un statut d’artisan, d’auteur ou se mettre en société.  Une autre solution consisterait à simplifier les démarches administratives et à diminuer les charges des indépendants….. mais c’est un autre débat !

 

·      Nos confrères artisans font le même constat que nous : La facilité d’approche de la photo numérique pour le grand public oblige le photographe à se comporter en véritable professionnel. Il doit se démarquer de la photo de « monsieur-tout-le-monde » par la qualité technique de son travail, par une approche professionnelle et par un regard personnel. Pour fournir ce travail de qualité, sachant qu’une journée de prise de vue nécessite au moins un jour de traitement numérique, et compte tenu du cout  du matériel de prise de vues, ou de l’informatique, il n’est pas possible de fournir un telle qualité ni d’investir  en facturant moins de 600 € la journée. Les photographes sont donc confrontés au dilemme suivant : soit vouloir tenir un prix bas au détriment de la qualité et se retrouver en concurrence avec les « amateurs » qui de toute façon produiront moins cher, voir gratuitement, soit proposer un travail professionnel  qui justifiera un prix  que bien des clients acceptent encore de payer en échange d’un service digne de ce nom.

 

 

Philippe Roy

 

 

·      Le photographe Jean-Christophe Lauchas expose au casino du lac de la Magdeleine une série de photos sur le thème de la femme qu'il a intitulée « Pluri Elles ». L'exposition est visible jusqu'au dimanche 31 janvier dans le hall du casino du lac de Magdeleine.

www.sudouest.com/gironde/actualite/bassin-darcachon/article/836851/mil/5595699.html

 

JP Dubarry

 


 

Actualité proposée par UPP Aquitaine Charente | Date de publication : 19/01/2010

 

Bookmark and Share

 

Retour aux actualités de l' UPP Aquitaine Charente

 

Espace adhérents,
identifiez-vous :



mot de passe perdu ?

pas encore adhérent ?
logo SAIF
Leica France, partenaire de l'UPP