Actualités de l’ UPP Aquitaine Charente

Lettre du 21 mars 2010

 

 

C’est le printemps, les affaires reprennent !

Plusieurs confrères ont été contactés par Gault Millau pour réaliser la couverture photo d’hôtels en vue de la publication d’un nouveau guide. Forfait proposé pour le reportage et la livraison d’une cinquantaine de clichés par établissement : 35 € !!!!

L’office de tourisme du cubzagais lance son concours photos histoire de pouvoir communiquer à bon prix !:http://www.cdc- cubzaguais.fr/tourisme/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=46&cntnt0 1origid=15&cntnt01returnid=150

et règlement sur : http://www.cdc- cubzaguais.fr/tourisme/uploads/PDF/REGLEMENT%20CONCOURS%20PHOTOS%2020 10.pdf?phpMyAdmin=f0eacfb9e2b3f3435bcfea6225c4708f Encore du travail pour Ghislain, notre dévoué juriste de l’UPP (Union des Photographes Professionnels, issue de la fusion entre l’UPC et freelens).

La ville de Toulouse récidive : Après, avoir été contrée par l’UPC, en 2008 dans sa tentative de faire éditer un livre à partir de photo d’amateurs, la mairie de la Ville Rose propose maintenant à ces mêmes amateurs de participer à l'illustration du Canal du Midi pour le magazine municipal. Certes, la cause est noble : « La mairie de Toulouse souhaite valoriser les pratiques amateurs dans tous les domaines », mais les conséquences sont dramatiques pour les professionnels. Jacques Sierpinski et nos confrères sont montés au créneau et nous soutenons leur action.

Rappel, vous êtes invités à vous inscrire et à participer au forum et blog de l’ UPC – Midi-Pyrénées : http://www.upc-mp.fr/forum

Réforme de la taxe professionnelle (FR 53/09, paru le 31/12/2009 ): Les auteurs photographes ne sont pas concernés par la nouvelle taxe : « Toutes les exonérations de plein droit sont transposées à la CFE » (nouvelle taxe remplaçant la taxe pro) . Cela concerne « certaines activités non commerciales ( peintres, compositeurs, photographes- auteurs), article 1460 du CGI ». Pour une fois, le terme de photographe-auteur est dans le texte de loi !!! Nous ne devrions donc plus avoir de problèmes s’interprétation.

Rencontre d’information à propos de Facebook, jeudi 18 mars, à l’espace Réati Design, Saint Médard en Jalles ( Gironde): Durant cette soirée (quatre heures de discussions et de démonstrations), Katia et Chris Réati nous ont démontrés comment on pouvait communiquer sur Facebook, tout en évitant certains pièges.

Pour les néophytes et pour faire simple, il faut distinguer la « page » et le « profil ».La « page » est un espace ouvert, accessible à tout le monde, sans avoir besoin de décliner son identité. C’est une vitrine sur laquelle on présente son message. Les visiteurs peuvent intervenir sous l’onglet « discussions ». Cela fonctionne à la mode d’un forum sur lequel chacun peut accéder et intervenir sans possibilité d accès à la vie privée des uns ou des autres.

Le « profil » est un espace sur lequel on affiche tout ce que l’on veut partager avec ses « amis ». On remplie donc une fiche descriptive plus ou moins détaillée, et on diffuse ses messages. Pour entrer en contact avec quelqu’un, on lui propose de devenir son « ami » en déposant son « profil » sur son « mur ». En se connectant votre interlocuteur découvre votre demande, étudie votre fiche et, soit il la détruit, soit il vous accepte en renvoyant son « profil » sur votre propre « mur ». A partir de ce moment là, chacun peut rentrer dans l’espace de l’autre à tout moment et peut même consulter les profils des « amis » de ce nouvel « ami » si ils n’ont pas été verrouillé correctement. D’où, les risques de dérapages. Lorsque l’on veut s’inscrire sur Face book, il est impératif de prendre son temps pour bien remplir son « profil » et ,à l’aide des paramètres, bloquer correctement les infos que l’on ne veut pas laisser circuler. Il faut, entre autre, être très prudent en matière de photo.

A titre professionnel, un auteur peut faire sa promotion en laissant filtrer quelques infos bien ciblées, sur sa personnalité. Cela permet de donner l’impression à ses clients qu’ils connaissent tout de lui. Quand c’est bien fait, on peut avoir un bon outil de communication. Lorsque Géo a proposé aux photographes amateurs de céder leur photos pour fêter le 30eme anniversaire de la revue, le buzz orchestré par quelques confrères sur les forums durant un week-end a obligé la rédaction du magazine à faire marche arrière.

Il faut cependant remettre régulièrement ses infos à jour, et répondre aux sollicitations des « amis » qui veulent échanger avec vous. Il faut consulter leur profil pour savoir si on les accepte, répondre aux messages et tout ça prend du temps ! Pour son association « Park des arts » Katia passe une heure par jour à « nettoyer son mur » !

Il y a aussi la possibilité de monter des groupes de discussion totalement fermés accessibles uniquement par mots de passe.

Afin de mieux communiquer entre nous et vers l’extérieur, Stéphane Scotto, qui maitrise bien le sujet propose d’ouvrir une « page » UPP (UPC) Aquitaine-Charentes sur Facebook. Chacun pourra donc accéder à cette « page » en suivant le lien transmis par internet. Il faudra néanmoins posséder un profil sur Facebook pour y accéder. L’avantage de la « page » est que les informations du profil que vous utiliserez pour vous y connecter ne seront pas accessibles aux autres connectés, même pas par les administrateurs.

Sur cette page FaceBook « UPC Aquitaine-Charentes », chacun pourra déposer une actualité, un sujet de discussion, et s’informer. Ce sera un lien essentiel entre les photographes d’Aquitaine-Charentes et les différents institutionnels et privés qui voudront rejoindre la page.

Nous avons terminé la soirée par un grand voyage dans le monde virtuel de « second life » sur lequel Katia et Chris animent le « Parc des Arts », une galerie virtuelle dont une grande partie est dédiée à la photo: www.parcdesarts.com Pour pouvoir exposer (c’est gratuit !) : Contact : contact@parcdesarts.com

Philippe Roy Stéphane Scotto

 


 

Actualité proposée par UPP Aquitaine Charente | Date de publication : 21/03/2010

 

Bookmark and Share

 

Retour aux actualités de l' UPP Aquitaine Charente

 

Espace adhérents,
identifiez-vous :



mot de passe perdu ?

pas encore adhérent ?
logo SAIF
Escourbiac, partenaire de l'UPP